Quels sont les besoins alimentaires des hamsters?

Hamster qui mange des légumes secs

Les hamsters ont un régime alimentaire très varié. En été, à l’état sauvage, ils mangent presque tout ce qu’ils trouvent, que ce soit des céréales, des graines, des insectes, des herbes, des fleurs, des fruits, des légumes… Ils peuvent même manger de petits mammifères ! En hiver, ils se nourrissent principalement avec les aliments qu’ils ont stockés pendant l’été. Ils mangent surtout des herbes séchées, des graines et des semences. Il est donc important de leur fournir une alimentation variée tout au long de l’année. Ils sont omnivores à tendance granivore, ils mangent de tout et ont besoin de protéines animales.

Privilégiez un mélange de graines/herbes/insectes varié et équilibré.

La nourriture sèche

Mélange de graines pour hamster
En captivité, la part la plus importante de l’alimentation du hamster correspond aux aliments secs. Un hamster nain mange environ 6-8 grammes de nourriture par jour et un hamster syrien 12-16 grammes. Il faut adapter la quantité à votre hamster. S’il y a des restes importants ou beaucoup de réserves dans son nid, il faut réduire la dose. Pareil si il est en surpoids. En revanche, si le hamster mange intégralement sa ration, ou est trop fin, il faut l’augmenter. Il ne faut pas remettre à manger au hamster tant qu’il n’a pas fini sa ration précédente (attention aux stocks cachés). Cela permet de limiter le tri et d’éviter les carences. Ceci dit le hamster se sent en sécurité quand il a un petit stock, il ne faut donc pas trop le priver.

Le choix de l’alimentation

Il est recommandé d’opter pour les mélanges de graines. Effectivement, comme dit précédemment, le hamster a une alimentation très variée à l’état sauvage. Les extrudés ne lui permettent pas de se faire plaisir en mangeant. Une seule source de nourriture est le meilleur moyen de carencer un animal.

Le mélange doit contenir peu de blé, mais des graines variées, des insectes, des légumes secs, des herbes, des graines oléagineuses, des graines de semences… Il faut éviter les mélanges contenant de la mélasse, des sous-produits du sucre ou des graisses ajoutées.

Malheureusement, en France, il existe peu de mélanges qui répondent à ces critères. Seul le Bunny Rêve pour hamster et le XtraVital conviennent. On peut les enrichir en insectes et en herbes séchées. Le Gerbil Nature de Versele Laga peut aussi convenir, mais il est impératif de rajouter des insectes, et fortement conseillé d’y ajouter également des graines diverses et herbes/feuilles/fleurs séchées.

La nourriture sèche ne doit pas être stockée plus de 6 mois. S’il est conservé plus longtemps, le mélange va perdre ses vitamines, et les matières grasses contenues dans les aliments seront rances. La nourriture doit idéalement être stockée dans des boites hermétiques. Il faut faire attention que le mélange ne moisisse pas. Les cartons et sacs en papier ne sont pas adaptés, car des parasites (larves de mite et acariens) peuvent facilement les attaquer.

Les compléments

Les graines germées

Les graines germées sont très intéressantes au niveau nutritif pour les hamsters. Vous pouvez faire germer toutes sortes de céréales (le blé doit obligatoirement être bio et donné en petite quantité) et toutes les graines autorisées (tournesol, courge…). Pour faire germer vos graines, prenez un pot pas très haut, mettez une feuille de sopalin, du sable à chinchilla ou de l’humus de coco bien humides, et poser vos graines dessus. Arrosez tous les jours. On peut les donner aux hamsters à tout moment. Il faut habituer le hamster progressivement. Une fois le hamster bien habitué, vous pouvez mettre les plantations de quelques centimètres dans sa cage.

Les fourrages

Les fourrages comprennent le foin, mais aussi toutes les herbes comme le pissenlit, le chardon, la camomille, la menthe, le persil, l’aneth, les fleurs comme le tournesol, le souci, les marguerites et les graminées comme la fétuque, le ray-grass… Les fourrages doivent être propres. Ils peuvent être donnés frais ou secs.

Si vous les ramassez vous-même, il faut le faire loin des routes (pollution) et loin des endroits où les autres animaux font leurs excréments. Il faut bien laver les fourrages frais avant de les donner ou de les déshydrater.

Il faut toujours s’assurer que l’aliment que vous souhaitez donner ne fait pas partie de la liste des aliments interdits.

foin pour hamster

Les légumes

hamster qui mange de la salade
Il est recommandé de donner des légumes, germes ou fourrages frais très régulièrement au hamster (commencer très progressivement). Les quantités données doivent pouvoir être consommées rapidement. L’idéal est de donner quotidiennement de petites portions de nourriture fraiche variée, comme par exemple : le quart d’une fine tranche de concombre, un petit morceau de brocoli et une tranche de 0.3 cm d’épaisseur de carotte, 2-3 germes et un bout de feuille de noisetier frais.

Vous pouvez varier les légumes en introduisant progressivement les nouveaux légumes. Certains hamsters n’aiment pas les légumes et deviennent d’un coup de gros mangeurs de légumes, il faut leur laisser le temps de s’y mettre.

Il faut soigneusement laver les légumes avant de les donner et privilégier les légumes bio. Les légumes donnés doivent toujours être à température ambiante. Il faut enlever les graines et les pépins, toxiques pour les hamsters.

Les fruits

Les fruits doivent uniquement être donnés en très très petite quantité. Les fruits frais ne doivent pas être donnés plus d’une fois par semaine. Les fruits secs doivent être donnés moins fréquemment. Les fruits sont très sucrés, ce que les hamsters tolèrent mal. Trop d’aliments sucrés conduit à l’obésité et parfois à un diabète lié à l’alimentation du hamster.

Les pépins ne doivent pas être donnés. Les fruits à noyaux sont fortement déconseillés, ils peuvent causer des diarrhées et des maux de ventre. Les fruits exotiques (papaye, mangue…) peuvent causer des irritations intestinales et ne doivent pas être donnés. Les bananes sont trop sucrées et trop riches pour les hamsters.

Les protéines animales

Les protéines animales sont un élément indispensable de l’alimentation du hamster. L’alimentation principale du hamster doit contenir des protéines animales. La quantité de protéines animales à apporter en plus de l’alimentation principale dépend de la teneur en protéine de votre mélange principal et de l’âge de votre hamster. Par exemple :
– Hamsters en croissance :
o 14% de protéines : 2-3 insectes en plus par jour
o 15% de protéines : 1-2 insectes en plus par jour
o 16% de protéines : 1 insecte en plus par jour
o Plus de protéines : 4-6 insectes en plus par semaine

– Hamsters de 4-5 mois à 1.5 ans environ :
o 14% de protéines : 1-2 insectes en plus par jour
o 15% de protéines : 1 insecte en plus par jour
o 16 % de protéines : 4-5 insectes en plus par semaine
o Plus de protéines : 3-4 insectes en plus par semaine

– Hamsters de plus de 1.5 ans environ (commence à avoir des signes de vieillesse) :
o 14% de protéines : 1 insecte en plus par jour
o 15% de protéines : 4-5 insectes en plus par semaine
o 16 % de protéines : 3-4 insectes en plus par semaine
o Plus de protéines : 1-2 insectes en plus par semaine

Les insectes (vers de farine, vers à soie, grillons, criquets, sauterelles…) sont la source de protéines la plus adaptée pour les hamsters. Ils peuvent être donnés vivants ou secs. Certains hamsters ont besoin de temps (plusieurs semaines) avant d’en manger.

Comme la plupart des mammifères, les hamsters ont une intolérance au lactose à l’âge adulte. Les produits laitiers peuvent être donnés uniquement en petite quantité (attention aux diarrhées). Il ne faut jamais donner de lait, de crèmes fraiches ou de produits de ce genre. Les yaourts nature et certains fromages peuvent être donnés en petite quantité. Ils contiennent du sucre qui les rend digestibles, et peuvent aider à la digestion si ils sont bien dosés. Il ne faut pas donner plus d’une cuillère à café par semaine.

On peut également donner de l’œuf bien cuit.

Même si le bœuf haché fait partie de la liste des aliments autorisés, il faut éviter d’en donner. Il est difficile à digérer. Les hamsters ont tendance à le stocker, il moisira alors très vite. Les moisissures de bœuf sont extrêmement mauvaises pour la santé des hamsters.

Les femelles gestantes et les hamsters en croissance ont besoin d’avoir plus de protéines animales.

Les vitamines complémentaires

Il n’est pas nécessaire de donner des vitamines supplémentaires aux hamsters. Cela pourrait même faire plus de mal que de bien. Il ne faut donner des compléments en vitamines qu’avec l’accord du vétérinaire.

Le pain, les biscottes, les gâteaux et autres produits de boulangerie

Les produits de boulangerie sont malsains pour les hamsters. Ils contiennent beaucoup d’amidon qui est difficile à digérer pour eux. Ils contiennent souvent également des conservateurs, levures et sel qui sont aussi difficilement digérables. Les produits de boulangerie peuvent fermenter dans l’estomac, ou gonfler et entraîner des occlusions intestinales. Il ne faut pas donner ces produits aux hamsters.

Usure des dents

Les dents du hamster en bonne santé sont jaunes. Si votre hamster a des dents blanches, cela peut être un signe de carences notamment en calcium. Les dents du hamster poussent en permanence, il doit donc pouvoir les user. Le hamster doit toujours avoir à disposition des branches fraîches ou séchées. Vous pouvez mettre les feuilles aussi. Les hamsters aiment particulièrement les racines de pissenlit.

Quelques bonnes pratiques

Les hamsters syriens sauvages passent beaucoup de temps à chercher leur nourriture. Ils aiment beaucoup la stocker. Leur permettre de reproduire ce comportement en captivité permet d’occuper les hamsters, de les rendre moins feignants et de mieux gérer leur poids. La nourriture doit leur permettre de s’épanouir et de se dépenser.

Voilà quelques bonnes habitudes à prendre :

– Mettre un épi de millet pour oiseaux dans la cage du hamster. Il peut être grignoté petit à petit, ou démonté et caché la première nuit. Il ne faut pas en mettre plus d’un par semaine (un demi par semaine pour les hamsters en surpoids).

– Ne pas placer la nourriture dans une gamelle. La nourriture doit toujours être dispersée dans toute la cage, sauf dans les coins pipi. Il faut habituer progressivement votre hamster à cette pratique. Commencez par disperser la nourriture autour du bol, et éloignez-la au fur et à mesure. Cela permet d’occuper les hamsters une bonne partie de la soirée. Faites bien attention que votre hamster trouve sans problème sa nourriture. Seuls les aliments frais ne doivent pas être cachés.

– On peut aussi cacher la nourriture sèche dans des cartons propres (sans encre) et dans des tubes en carton. Assurez-vous que votre hamster la trouve. Vous pouvez la rendre plus ou moins accessible, tant que ça reste au niveau de votre hamster.

– Les hamsters aiment beaucoup les brochettes de fruits et légumes. Il suffit de prendre une brochette en métal spécial rongeur (non dangereuse) et de l’accrocher dans l’habitat. C’est très utile avec les hamsters bien habitués aux légumes frais et qui en mangent beaucoup.

– Les hamsters aiment beaucoup les cultures de plantes. Vous pouvez mettre des plantations de graines dans leur cage. Prenez un pot étanche et mettez de l’humus de coco (sans engrais, pesticides ou autres produits chimiques) ou du sable à chinchilla. Vous pouvez semer des mélanges de céréales, des herbes… Attention de bien vérifier dans la liste des aliments autorisés avant de semer ! Quand la plantation atteint 10 cm, vous pouvez la mettre dans la cage. Il faut l’habituer progressivement au vert en lui donnant quelques pousses les jours qui précèdent l’introduction de la plantation dans la cage.

Les transitions alimentaires

Chaque changement d’alimentation principale doit être fait progressivement.
Il est recommandé de faire :
– Jour 1 et jour 2 : 2/3 ancienne nourriture 1/3 nouvelle nourriture
– Jour 3 et jour 4 : 1/2 ancienne nourriture 1/2 nouvelle nourriture
– Jour 5 et jour 6 : 1/3 ancienne nourriture 2/3 nouvelle nourriture

Pour ma part, je mets 2 cuillères de l’ancienne nourriture et 1 de la nouvelle nourriture dans une boite hermétique. Une fois les 3 cuillères données, je mets 2 cuillères de chaque nourriture. Pour finir, je mets 1 cuillère de l’ancienne nourriture et 2 de la nouvelle nourriture. Cela étale la transition sur plus de jours, mais ce n’est pas grave. Une cuillère correspond à une dose journalière chez moi.

Un Commentaire

  1. Retour PingTop 5 de ce qui peut tuer votre hamster ! • Au Secours Des Quenottes

Les commentaires sont clos.